Quel radiateur électrique choisir ?

Avant tout chose, un petit rappel, le radiateur utilise trois propriétés physiques pour chauffer son environnement, la conduction (par contact direct), la convection (c’est l’air qui porte la chaleur) et la radiation (par rayonnement électromagnétique). Suivant le type, une propriété est généralement mise en avant, par exemple, la conduction pour un sèche-serviette, ce qui déterminera l’utilisation que l’on en fera.

On peut catégoriser en huit grandes familles les différents radiateurs. Nous avons pris le partie de vous les présenter de façon à ce que vous puissiez faire votre choix en fonction de l’utilisation que vous en aurez.

Mobilité

Sans conteste, le vainqueur de la mobilité est le radiateur soufflant : petit, léger, il vous suivra partout. Néanmoins, c’est généralement un modèle qui est bruyant, on peut alors avantageusement le remplacer par la radiateur radiant halogène, un poil plus cher, mais silencieux puisque c’est le rayonnement de la lampe qui diffuse la chaleur.

Economie d’énergie

Par contre, la mobilité est très énergivore ! Afin de limiter les consommations d’énergie, il est préférable de choisir des radiateurs à forte inertie : les radiateurs à bain d’huile, à chaleur douce ou à inertie. A noter qu’il existe aussi les radiateurs à accumulation qui permettent de faire des économies supplémentaires : ils ne consomment que pendant les heures creuses pour diffuser la chaleur tout au long de la journée.

Montée en température

Sans compter les chauffages d’appoint, le champion pour chauffer une pièce rapidement est sans doute le convecteur. Son plus gros défaut est qu’il n’est efficace que pour de petites pièces, de plus, il a une inertie très faible. Pour les mêmes caractéristiques et chauffer des pièces plus grandes, préférez le radiateur radiant.

Prix

Pour le prix d’achat le moins élevé, la première place revient au radiateur soufflant que l’on peut trouver à partir de 15 euros. Pour un budget inférieur à 100€, on peut s’offrir les convecteurs, les radiateurs à bain d’huile et radiants halogène. Il va falloir débourser quelques centaines d’euros pour les radiants, les radiateurs à inertie ou à chaleur douce. Enfin, aux alentours de mille euros, il y aura le radiateur à accumulation.

Avant d’acheter un radiateur électrique, il est important de connaître son besoin, on l’a vu, chaque catégorie a ses avantages comme ses inconvénients.