Le compostage

le compostage

Au fil de ce nouvel article, nous allons répondre à deux questions élémentaires concernant le compostage : c’est quoi et comment on fait. Commençons sans plus attendre…

Le compost, qu’est-ce que c’est ?

C’est le produit d’une transformation naturelle, appelée le compostage, de matières organiques diverses. Après un processus de fermentation et de maturation, le compost est utilisé comme engrais biologique puisque très riche en humus.

Il ressemble au terreau que l’on peut trouver dans toutes jardineries, à la différence qu’il est gratuit.

Comment ça marche ?

Nous n’avons rien inventé, la Nature le fait depuis des milliers d’années.

C’est d’abord les bactéries aérobies (qui ont besoin d’oxygène) qui dégradent les déchets pour les transformer en compost jeune. Si les déchets ne sont pas suffisamment aérer, des bactéries anaérobies (qui n’ont pas besoin d’oxygène) vont proliférer et provoquer des odeurs nauséabondes.

Sur ce compost jeune viennent se développer des champignons qui vont créer des composés humiqueset donc vont donner un compost « mûr » riche en humus prêt à être utiliser dans le jardin.

Où le mettre en place ?

Soit on décide de le confiner dans un silo à compost (ou bac) sur une terrasse ou au fond du jardin, soit si on dispose d’un grand terrain, on peut simplement faire un tas.

Quelque soit le moyen utilisé, à l’air libre ou en enceinte close, le compost doit être protéger des fortes précipitations et du soleil. Le compost doit rester humide et aéré, ce qui permettra un développement microbien plus rapide et donc accélère la fermentation comme la maturation.

Comment l’alimenter ?

Pour vivre, la flore microbienne de votre compost a besoin d’humidité, d’air et de nourriture équilibrée composée de déchets carbonés et de déchets azotés.

Quelques exemples de déchets carbonés :

  • feuilles mortes
  • paille
  • coquilles d’oeuf
  • mouchoirs en papier
  • cartons

Quelques exemples de déchets azotés :

  • tontes de pelouse
  • feuilles vertes
  • épluchures de légumes

Conclusion

Composter, c’est simple, c’est économique et c’est écologique. En plus de ne plus avoir besoin de terreau, vous jetterez une partie de vos ordures dans votre compost et vous participerez à limiter le volume de déchets ménagers enfouis ou incinérés.