la technique du compagnonnage

fruits et légumes pris en photo dans une cagette

Plutôt que de planter vos légumes à petit bonheur la chance, organisez votre jardin en profitant des propriétés des plants que vous souhaitez semer.

Associer des plantes « bons voisins » porte un nom : c’est le compagnonnage. En plus de protéger naturellement vos légumes contre les nuisibles, vous économiserez en engrais et optimiserez la pousse de certains plants.

Les bases

Plantez à proximité des variétés de la famille des apiacées (carottes, céleris, persil…) et des variétés de la famille des alliacées (oignons, poireaux, ail…), et elles se protègeront mutuellement.

Les légumineuses (haricots, lentilles, pois…) chargent le sol en azote. Il est intéressant de les associer avec des plantes qui ont besoin d’un apport important en azote : c’est le cas notamment de la tomate.

Les liliacées, plantes à fleur, et le plus souvent à bulble (tels les alliacées), et les légumineuses ne s’entendent pas. Il ne faut pas les planter côte à côte.

Quelques propriétés

La lavande, en plus de sentir bon, éloigne les fourmis et les pucerons. Il est possible de s’en servir sous forme de purin.

Le basilic repousse efficacement mouches et moustiques. Planté à proximité de vos tomates, il leur donnera plus de goût.

Bien que ce soit une mauvaise herbe, il nous a semblé important d’en parler. L’ortie, riche en azote, est souvent utilisé sous forme de purin comme engrais vert pour les légumes feuilles ou en pulvérisation comme pesticide et fongicide.

L’ail est un bon répulsif pour la plupart des insectes. En décoction, il a les mêmes atouts que l’ortie.

Quelques exemples d’associations

A privilégier

  • Ail : betterave, fraisier, carotte, tomate
  • Carotte : poireau, oignon, radis, tomate, ciboulette
  • Ciboulette : carotte, concombre
  • Echalotte : betterave, fraisier, tomate
  • Epinard : poireau, fraisier, laitue, concombre
  • Fraisier : épinard, laitue, tomate, thym
  • Haricot : pomme de terre, carotte, concombre, fraisier
  • Laitue : carotte, radis, fraisier, concombre, poireau
  • Poireau : oignon, tomate, carotte, laitue
  • Tomate : ail, oignon, carotte, poireau, basilic, persil

Et quelques-unes à éviter

  • Ail, échalotte, oignon : pois, haricot, fève, lentilles, chou
  • Carotte : menthe, aneth
  • Chou : fraisier, tomate, oignon
  • Haricot : oignon, ail, échalote, tomate, fenouil
  • Laitue : persil
  • Pomme de terre : tomate, carotte, oignon, framboisier
  • Radis : pomme de terre, cerfeuil
  • Tomate : haricot, concombre, courgette, pomme de terre, betterave

Conclusion

Vous avez appris ici à éviter les nuisibles et à booster la production de votre potager naturellement.

N’oubliez pas de pratiquer la rotation des cultures pour ne pas abîmer votre sol et ainsi continuer à cultiver et récolter vos fruits et légumes régulièrement.