Comment peindre un mur extérieur

  • par
Comment peindre un mur extérieur

Face aux agressions extérieures, les peintures des murs extérieurs se dégradent rapidement. Pour offrir une nouvelle jeunesse à la façade, un ravalement s’impose. Entre la peinture et le crépi, suivez le guide afin de découvrir la meilleure méthode pour repeindre un mur extérieur.

Place à la préparation

Étape cruciale pour repeindre un mur extérieur, la préparation du support est une phase incontournable pour débarrasser le support de toutes salissures, qu’il s’agisse de moisissures, de champignons ou d’algues en formation sur le support. Pour cela, des traitements anti-fongiques et anti-mousses sont requis avant d’appliquer la peinture. Le taux d’humidité du mur extérieur devra également être vérifié et ne pas dépasser les 5 %. Une fois le support bien propre, il devra aussi être façonné de manière à avoir une surface lisse qui recevra la sous-couche de protection, également appelé couche d’accrochage. Sur une peinture écaillée, la peinture abîmée devra être retirée à l’aide d’une brosse métallique. Les fissures et les trous seront ensuite rebouchés à l’aide d’un ciment de rebouchage ou d’un enduit, avant de passer au ponçage intégral du mur.

Choisir la peinture

Le choix de la peinture pour un mur extérieur se fera en fonction de l’état du support. Pour l’extérieur, les peintures aqueuses et les peintures synthétiques sont les mieux adaptées. Après la peinture primaire qui n’est autre que la sous-couche, la seconde couche de peinture sera appliquée avec la couleur définitive. Une fois la deuxième couche de peinture appliquée, la troisième couche également appelée couche de finition permettra d’offrir au mur l’effet désiré.

Cependant, avant l’application de chaque couche de peinture, il faut veiller à ce que la couche précédente soit parfaitement sèche. Après la couche de finition, le mur devrait présenter un aspect lisse. Pour un mur ancien ayant subi des réparations, la peinture structurée offre un effet plus rustique.

Le crépi : un revêtement extérieur par excellence

Autre alternative à la peinture, le crépi constitue un excellent revêtement de mur extérieur. Outre la finition fibrée, avec grains ou brossée qu’offrent les peintures, le crépi est un revêtement de mur purement esthétique. Présenté comme un enduit de finition sur la maçonnerie, le crépi protège le mur contre les intempéries et la pollution, tout en offrant une protection phonique et thermique à l’habitation.

La perméabilité du crépi est particulièrement appréciée, ainsi que les différents rendus décoratifs qu’il offre. Adapté aux murs abîmés, le crépi de peinture peut être réalisé de différentes manières : avec un rouleau spécial façade, ou la taloche à clous pour un crépi gratté ou encore avec une lisseuse qui permet d’obtenir un rendu très décoratif avec un effet moiré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *