C’est dans le bâtiment qu’il y a le plus d’accidents

  • par
homme sur chaise roulante

Les accidents du bâtiment sont très fréquent. En comparaison entre le nombre de salariés au nombre d’accidents, c’est le secteur du bâtiment qui est largement le secteur professionnel le plus accidentogène, l’on constate deux fois plus d’accidents que la moyenne des autres activités.

Les petites entreprises en première ligne

Ce sont les ouvriers des entreprises de petite taille qui sont les plus exposés, la sécurité ayant un coup que les petites structures ont bien du mal supporté.

Sylvain Vittecoq, ingénieur-conseil de la Carsat constate que :

«En gravité, la première cause d’accidents du travail est le risque routier. La deuxième, les chutes de hauteur. En nombre d’accidents, se classent en première position les chutes de plain-pied, avant la manutention manuelle et la chute de hauteur. »

Les lésions au tronc, aux mains, aux bras, puis aux jambes sont les zones des ouvriers le plus souvent touchées lors des accidents.

Secteurs les plus touchés

Premiers secteurs touchés par les accidents, l’industrie du bois, du tissage et celle du textile puis suivre de prêt ceux du commerce et de l’alimentation.

L’on enregistre que les trois quarts de ces arrêts sont dus à des troubles musculo-squelettiques.

Pour exemple, de 2004 à 2010, les accidents du travail dans la région picarde auront coûté par moins de 600 M€ à la Sécurité sociale.

En comparaison, les maladies professionnelles ont représenté 433,8 M€ sur la même période.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *