Ce qu’il faut savoir avant de peindre un mur extérieur

  • par
repeindre mur extérieur clair

Les murs extérieurs doivent être traités contre l’humidité avant d’être peints. Les champignons et les algues sont également à éliminer. Un temps de séchage de deux jours doit être respecté avant l’application de la peinture.

Préparer le mur

Il est important de mesurer le taux d’humidité d’un mur avec un hygromètre avant d’appliquer la couche de peinture murale. Ce taux doit être inférieur à 5 %. La peinture ne peut en outre être appliquée que sur un support parfaitement propre. Si le salpêtre ou les champignons décollent le mur, il est recommandé d’éliminer les résidus de la surface à l’aide d’une brosse métallique. Un ciment de rebouchage ou un enduit peut ensuite être utilisé afin de corriger les éventuelles traces et fissures. Il est possible d’utiliser des fixateurs en guise de couche d’accroche pour la protection du support et la fixation de la peinture.

Divers types de peinture peuvent être appliqués sur un mur extérieur. Le choix est cependant fonction de l’effet recherché. Pour un résultat lisse, une peinture lisse est utilisée tandis que pour un résultat plus rustique, une peinture structurée est indispensable

À noter que le type de peinture dépend de l’état du mur : la peinture lisse est destinée aux supports ne nécessitant que peu d’entretien alors que la peinture structurée convient plus aux murs anciens rénovés. Le produit choisi joue le rôle de revêtement, servant à masquer les défauts en surface et préservant les murs de l’humidité.

Peindre un mur : poser un crépi

Le crépi de peinture suit les mêmes règles d’application qu’une peinture classique. Les outils utilisés diffèrent toutefois d’une solution à une autre. Un rouleau spécial façade de 2 mm d’épaisseur est requis pour le crépi. Le décor est ensuite affiné et posé à l’aide d’un rouleau à grains fins adapté au crépi.

Il s’agit dans la plupart des cas d’un rouleau en caoutchouc adapté à la réalisation de finitions après l’application du crépi. Pour le choix de la peinture, il est recommandé d’utiliser un produit acrylique, car celui-ci se révèle plus résistant et plus adapté aux structures contenant de l’acrylique.

Outre ces différents outils, il est également conseillé d’utiliser un crépi décoratif, un rouleau spécial crépi ou un rouleau nid d’abeille, une taloche en acier, une sous-couche primaire d’accrochage, des bâches, un couteau à enduire, un manche télescopique pour faciliter l’utilisation du rouleau ainsi que de l’adhésif de marquage pour préserver certaines parties de la façade des éclaboussures. Une combinaison, des gants et un masque sont également requis pour le confort de travail. Enfin, il est recommandé de prévoir une brosse en métal, un calicot, du fixateur et du ciment de rebouchage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *