Appliquer une peinture

Une fois la préparation des surfaces à peindre terminée (rebouchage, ponçage, lessivage ou encore dépoussiérage selon la nature du support) et la protection des éléments à ne pas peindre effectuée, il est tant de peindre la pièce. Vous trouverez ici les techniques qui vous assureront une finition parfaite.

Les outils

Rouleaux

Pour une finition parfaitement lisse, il faut choisir un rouleau à poils raz, à l’inverse, pour un résultat irrégulier, préférez un rouleau à poils longs. La taille des poils déterminera le rendu final.

Pinceaux

Pour peindre une surface moyenne, une porte par exemple, choisissez les brosses plates, plus ou moins larges, selon vos besoins. Pour dégager les angles ou tout autre travail de précision, il est nécessaire de se munir d’un pinceau en pointe.

Bac à peinture

L’incontournable bac à peinture doit impérativement être accompagné de sa grille d’essorage. Vous contrôlerez ainsi la quantité de peinture du rouleau et éviterez éclaboussures et coulures.

Chronologie

  • Si vous devez peindre le plafond, c’est par lui qu’il faut commencer.
  • Suivent les murs, certains diront de peindre en premier les murs qui apportent la lumière (avec fenêtre).
  • Et enfin les plinthes, portes, fenêtres…

Peindre une surface

Débuter par dégager les angles de murs, les plinthes, les prises et interrupteurs… à l’aide d’un pinceau fin.

Voici un petit schéma qui sera bien plus explicite qu’une longue explication pour l’application sur de grande surface au pinceau :

technique de peinture

On commence par déposer la peinture sur le mur (1), puis on l’étale horizontalement (2) et on étire vers le haut sans trop appuyer (3).

Il faut procéder par petite surface de 1 mètre de côté environ. Pensez à respecter les temps de pose pour l’application de la seconde couche.

Conclusion

Peindre une pièce est une suite de tâches simples à effectuer dans le bon ordre. Une méthode alternativeaux pinceaux et rouleaux est l’utilisation d’un pistolet à peinture.